L'aide personnalisée est assurée par les enseignants.

Une organisation choisie par l'école

L'école choisit l'organisation de l'aide personnalisée (horaires et fréquence des séances). Elle s'adapte aux contraintes locales : possibilité d'utiliser les locaux, activités périscolaires, ramassage scolaire ...

L'aide personnalisée peut avoir lieu avant le début de la journée de classe, le midi ou après les cours. Le dispositif peut aussi être mixte ou avoir lieu le mercredi matin

Généralement, l'aide personnalisée se répartit en 2 fois 45 minutes à 1 heure après la classe.

60 heures pour l'enseignant

Chaque enseignant y consacre 60 heures sur l'année scolaire, dans le cadre de son service hebdomadaire. Il coordonne l'aide personnalisée pour sa classe. En fonction de sa progression, un élève peut quitter ou rejoindre le dispositif en cours d'année.

 
Apprendre autrement
Le but de l'aide personnalisée est de faire évoluer les élèves en personnalisant les approches. Il ne s'agit pas de refaire une heure supplémentaire de classe mais bien d'adapter les supports et de varier les entrées d'apprentissage en profitant du faible effectif d'élèves. On peut donc présenter un jeu de société pour consolider des connaissances en calcul ou utiliser un logiciel en lecture pour travailler la syllabique...
Voici, par exemple, une application en ligne d'aide à l'apprentissage de la lecture pour les élèves de CE1 qui bénéficient de l'aide personnalisée.
 

petit_nicolas_3d   Précisons que les élèves peuvent être pris en charge par un enseignant qui n'est pas le leur le temps de cette aide personnalisée.

De plus, cette aide n'étant pas obligatoire, l'accord écrit des parents est nécessaire pour sa mise en place. D'ailleurs, elle peut être refusée por les parents. Il arrive parfois, en effet, que certaines personnes refusent l'aide personnalisée pour leur enfant car ils jugent néfaste l'allongement de la journée scolaire.

En tant qu'enseignante et maman, j'ai pu constater l'intérêt de l'aide personnalisée, certainement au niveau des compétences à travailler, mais aussi, assurément, au niveau de compétences plus transversales comme la confiance en soi et la participation orale. Un élève qui se retrouve en petit groupe face à son enseignant se sent "privilégié" : il lui est alors plus facile bien sûr de prendre la parole lors de l'aide personnalisée, mais aussi ensuite dans le groupe classe. D'ailleurs, contrairement à ce que craignaient beaucoup les enseignants au tout début de la mise en place de cette aide personnalisée, les enfants ne considèrent pas ce sytème comme une "punition" mais plutôt comme une faveur qui permet de se retrouver avec la maîtresse pour apprendre autrement !

En complément de cette aide personnalisée, des stages de remise à niveau peuvent être proposés sur le temps des vacances, pour les élèves de cycle 3. Pour plus d'infos, je vous invite à lire le message "A quoi correspondent les stages de remise à niveau"  ... dans quelques jours seulement car je rédige actuellement le message. Alors patience !

petit_nicolas_3d   Fort heureusement, le regard sur la difficulté des élèves, qu'elle soit passagère ou plus persistante, a bien évolué !