Le ministre de l'Education nationale Benoît Hamon a repoussé la rentrée scolaire des 12 millions d'élèves du 1er au 2 septembre, vendredi 16 mai, lors du Conseil supérieur de l'éducation. A moins de deux mois des vacances d'été, le ministère de l'Education nationale hésitait jusque-là sur la date officielle de la prochaine rentrée.

 

BHamon2

 

La veille, le Snes-FSU, syndicat du secondaire, avait en effet annoncé sur Twitter que les enseignants ne feraient par leur pré-rentrée le vendredi 29 août – comme prévu dans le calendrier officiel pour la rentrée 2014 – mais le 1er septembre, le jour de la rentrée des élèves.

"Le tout-en-un n'est pas possible : si on déplace la pré-rentrée, il faut aussi déplacer la rentrée", avait alors commenté Christian Chevalier, secrétaire général du SE-Unsa, deuxième syndicat de l'éducation. Pour els syndicats, il n'était donc pas envisageable d'effectuer la rentée des élèves et des enseignants le même jour.

Ne pas toucher au mois d'août

L'explication du décalage de la pré-rentrée des enseignants est à chercher du côté des vacances. "Attaquer le mois d’août, qui a toujours été un mois de vacances, nous paraissait vraiment dangereux", a déclaré jeudi Jean-Rémi Girard du SNALC (Syndicat national des lycées et collèges), comme le rapporte Les Echos.

Mais les syndicats d'enseignants ne tenaient pas spécialement à cette journée de pré-rentrée, comme l'indique Jean-Rémi Girard : "La journée de pré-rentrée permet, certes, d’accueillir les nouveaux collèguesMais elle se résume souvent à un discours et à la communication des emplois du temps. Parfois, il faut le dire, elle ne sert pas à grand-chose."

 

Source France Tv Info 16/05/2014

http://www.francetvinfo.fr/france/la-rentree-scolaire-des-eleves-est-reportee-au-2-septembre-annonce-le-ministre-de-l-education_601493.html